Archives par mot-clé : voie lactée

No explain

(cc) Camille Nivat (24/01/2015)
(cc) Camille Nivat (24/01/2015)

Photographie expérimentale ? Pour faire simple, il faut que j’expérimente… J’ai commencé par vouloir effectuer un travail manuel. J’ai donc imprimé mes trois photographies en format A4. Sans trop savoir où j’allai, je me suis mis à les découper en petits morceaux, puis à les mélanger les uns avec les autres. Je comptais  faire une mosaïque. Mais le résultat ne m’a absolument pas plu. J’étais même déçue de ce que je faisais pendant que je tentais de le réaliser. Il fallait donc que je trouve une autre approche. Je me suis intéressée à Photoshop. Seul problème… Je ne sais pas du tout utiliser ce logiciel. C’est sans doute pour ça que je m’étais, d’abord, tournée vers le bricolage. J’ai dû regarder sur internet comment faire fusionner deux images. Puis, avec mes quelques notions apprises en atelier de photographie, je me suis débrouillée pour ajouter des filtres. Plus simplement, j’ai cliqué un peu partout. Quand un effet ne me plaisait pas je l’annulais. J’ai dû rectifier les contrastes, la luminosité et ajouter quelques – beaucoup – de filtres pour atteindre ce résultat. L’un d’entre eux devait se nommer « contour d’encre ».

Pourquoi me suis-je arrêter à cette image? Tout simplement, parce que la fusion me plaît ainsi. J’avais vraiment envie de m’éloigner des trois photos pour créer quelque chose de totalement nouveau – une nouvelle image. Cependant, un petit problème s’est présenté lorsque j’ai voulu enregistrer ma photographie dans un format adapté. Le rendu n’était pas identique à l’image montrée dans la fenêtre Photoshop. J’ai donc décidé de photographier l’image sur mon écran d’ordinateur afin que les nuances soient celles que j’avais choisies préalablement. A l’instar des nuages dont on essaye de deviner la forme, cette image change d’allure en fonction du regardant. J’y vois, à la fois une vieille dame habillée d’un énorme manteau de fourrure, et la porte d’entrée d’une voie lactée fictive.

Camille Nivat