Archives par mot-clé : télévision

Formatage Télévisuel

Formatage Télévisuel. (cc) Dorian D. (23/13/2014)
Formatage Télévisuel. (cc) Dorian D. (23/13/2014)

Les années 30 sont marquées par l’avènement de l’industrie, mais aussi par la télévision qui s’est développée en parallèle. Quel formidable outil formidable pour formater des récepteurs aptes à recevoir une logique de production, non plus artisanale, mais en séries. Aujourd’hui, une multitude de chaines usent de toujours plus de stratégies pour nous garder entre deux émissions. Chacun s’enferme ainsi dans sa petite boite, croyant être protégé par les clichés et préjugés véhiculés par la télévision. Peu à peu, nous ne percevons plus nos pairs par leur individualité, mais par l’image qu’ils représentent.

La photographie originale est complètement recouverte par les logos des chaines de télévision. Je les ai choisi à la fois pour la diversité de leurs thèmes ainsi que de leur origines, mais aussi pour leurs formes rectangulaires. Cet assemblage en mosaïque constitue à la fois les briques de notre univers et le formatage de la société. « S’enfermer dans une boite », allégorie du petit écran par le biais duquel notre perception du monde se voit bouleversée. L’humain est ainsi emprisonné dans sa boite, il est presque impossible de découvrir sa vraie personnalité.

Dorian D.

Un matin comme les autres

J’ai choisi d’illustrer le matin en montrant le côté ennuyeux des gestes que l’on répète au quotidien quand on se lève. On reconnaît les sons, cela montre le caractère familier de ces sons. Le matin est répétitif, quotidiennement je tape sur mon réveil pour éteindre sa sonnerie infernale. J’allume la télévision. Comme chaque jour c’est la même histoire ; informations, gens insatisfaits, drames, polémiques, bref tout pour être de bonne humeur. Pendant ce temps je prépare mon petit déjeuner, café bien serré et tranche de pain de mie. Puis je file à la douche dans ma salle de bains. Une douche qui s’éternise un peu, c’est le premier moment de détente de la journée et qui me réveille en même temps. Je me brosse les dents. Tous les jours c’est la même rengaine. Je monte dans ma voiture et j’écoute la musique tout en fumant. J’ai cours à 9h30. Demain matin, cela sera pareil.

Pour parvenir à souligner cet ennui, j’ai enregistré des sons très simples et facilement reconnaissables. On entend d’abord un réveil qui sonne très fort, la télévision qui s’allume et les informations du jour, l’actualité redondante, puis on entend quelqu’un qui prend son petit déjeuner (une cuillère dans une tasse et du papier froissé). Ensuite j’ai placé les sons de l’eau de la douche et du robinet qui coulent puis une personne en train de se brosser les dents. Puis enfin une chanson, pour montrer que j’écoute de la musique avant de venir à l’université comme la plupart des étudiants. D’autant plus que les paroles à un moment donné disent « the same face everyday » ; elles rappellent que l’on voit les mêmes visages chaque jour. Ce matin là est un matin comme les autres.

Julie T.