Archives par mot-clé : polar

Chronique des Ephémères

Photo Sergio

A la réflexion, force est de constater qu’il faut souvent imposer le rôle du son sur un tournage, pour qu’il ne se laisse pas complétement dévorer par l’image. En théorie, on admet qu’il doit y avoir 50/50 entre l’image et le son. Mathématiquement, ce calcul est correct dans la mesure où sur un temps donné, on observe autant qu’on entend. Un exercice purement sonore, pour un novice en la matière, permet de sortir du cadre visuel imposé par la caméra. Lorsque l’on prend un micro, on se rend vite compte que notre manière de penser un projet est déterminé par une forte culture de l’image (que la plupart des gens ont implicitement admis et intégré dans leur vie.) et que, sans éducation au son, on se projette une certaine « image du son ». Pour la Chronique des Éphémères, l’idée était de rester dans une narration relativement classique, tout en intégrant cette narration dans un feuilleton-radio volontairement parodique.

L’intérêt d’un tel procédé est de compenser le manque de moyens techniques. En effet, je n’avais à ma disposition qu’un microphone intégré à un casque, certes de très bonne facture, ce qui empêchait tout autre enregistrement sonore que la voix. Néanmoins, cela ne m’empêche pas d’aller piocher certains sons sur internet ou dans des vieux rushs de tournages précédents afin de tenter de composer une ambiance des plus réalistes possibles. En même temps, j’ai tenté de rendre cette ambiance parodique en me remémorant cette belle période de candeur où j’écoutais France Culture, allongé dans la cour du Lycée, une guitare à la main,  les Dreads aux vents et une fille sur mes genoux qui m’écoutait chantonner le générique Du Grain à moudre de ma voix suave et irrégulière. Sauf que ce fut un gros échec…

Gabriel Feuvrier