Archives par mot-clé : expérience

Experiment!

Pour ce deuxième billet son, l’idée ne m’est venue  que très tard. Ce n’est que la veille du rendu que j’ai enfin pensé à un concept intéressant. Seul problème, je n’avais plus beaucoup de temps… Je comptais raconter l’histoire d’une expérience: deux personnes, moi et mon frère, seraient confrontées à la routine du dimanche soir de notre enfance. Elles consistaient en une plâtrée de pâte, (que je n’ai pas insérée dans mon billet son) mangée devant l’émission « ca cartoon ». J’ai dû enregistrer moi-même beaucoup de son que je ne trouvais pas sur les sites gratuits Je me suis donc plus confrontée aux problèmes de prise de son, du terrain que pour mon premier billet. Cependant, les bruits issus de banque de son sont toujours présents dans mon travail. Je souhaitais rendre compte de la réalité de la situation tout en insérant des sons dont il est difficile d’établir la source. En effet, nous pouvons entendre des interférence de radio de guerre (son repris de mon premier billet), des grincements étranges. Le mobilier que nous entendons vers la fin de la séquence peut interroger de par le fait qu’il est en intérieur, et qu’il n’a rien à voir avec la situation initiale. L’expérience se transforme en quelque chose qu’il est très difficile à comprendre. Comme si l’expérience n’avait été qu’un rêve ou un cauchemar. La fin de mon billet son consisterait en un mélange psychique, une sorte de son subliminal.

Camille Nivat

Organisme Photographiquement Modifié

Mon expérience des photographies intégrées dans mon corps, cela nous donne ma nouvelle identité visuelle : un organisme photographiquement modifié. Dans cet organisme transformé, nous retrouvons l’intégration de cellules photographiques qui permettent un bon fonctionnement de ce nouveau corps. Notamment grâce à l’intégration d’un ADN photo-génétique qui contient des informations, des émotions et des expériences photographiques à jamais intégré dans cet organisme, une mutation visuelle qui a pour fonction principale de stocker l’information photographique dans un corps humain. Il contient trois nouveaux gènes visuels dont un est appelé « Le syndicat a pris des couleurs », l’autre « Ganesh : instant immortalisé » puis le dernier « Seul au milieu de Monopolis ».  Ce mélange nous donne un organisme photo-transgénique.

Cette photographie est ma définition personnelle de l’expérience visuelle. Elle représente toute une expérience personnelle de mon rapport à l’image et à la photographie. Dans ce corps sont représentées les trois anciennes photographies de mes précédents billets. J’ai voulu les incarner dans mon corps, car finalement, chaque photo est une part de nous, de nos pensées et de nos sentiments. C’est cette expérience qui me mène à modifier mon organisme tout entier pour ne faire plus qu’un avec la photographie.