Archives par mot-clé : Bobby Neel Adams

Chirurgie photographique

Chirurgie photographique (cc) Laetitia Stoffel (16/03/2014)
Chirurgie photographique. (cc) Laetitia Stoffel (16/03/2014)

Pour ce dixième billet, j’ai choisi de réaliser un collage numérique, car je suis plus créative et plus à l’aise avec un logiciel informatique, qu’avec une paire de ciseaux et de la colle. Je me suis inspirée des travaux « Age Maps » de Bobby Neel Adams qui consistent en la superposition de deux portraits d’une même personne. Ce photographe américain a centré une grande partie de son travail sur la transformation du corps humain causée par le temps et la vie. Dans les années 1980, il utilisait une technique de photomontage qu’il appelle « photo-surgery », qui consiste à modifier des portraits au travers du découpage et du collage. Le résultat est original et particulièrement bluffant dans la mesure où deux différentes périodes temporelles sont figées dans une même image, grâce à l’association de deux photographies d’une même personne, prises à deux époques différentes. C’est cette sorte de saut dans le temps immortalisé que je voulais recréer avec mon propre portrait.

Pour cela j’ai sélectionné deux photos de moi : une première très récente, et une seconde datant de mes six ans. J’ai ensuite utilisé le logiciel Photoshop pour superposer mes deux photos ; j’ai placé la seconde sur la première avant de la gommer pour ne laisser qu’une partie du visage apparente. J’ai utilisé divers outils pour incruster mon visage d’enfant dans mon visage d’aujourd’hui tout en essayant de rendre le portrait global uniforme. Le résultat donne un portrait dont le visage est constitué de deux faces temporellement différenciées. On retrouve mon visage d’enfant sur la partie gauche du portrait, et mon visage présent sur la droite. Ce portrait immortalise la transformation de mon visage au cours des 16 dernières années.

Laetitia STOFFEL

Quelqu’un qui me ressemble

(cc) Tiphaine Robion (16/03/2014)
Quelqu’un qui me ressemble. (cc) Tiphaine Robion (16/03/2014)

Malgré nos huit années de différence, je ne compte plus le nombre de fois où ma sœur et moi avons entendu : « vous vous ressemblez beaucoup ». Il est toujours difficile d’avoir le recul nécessaire pour le confirmer ou l’infirmer. J’ai donc voulu en avoir le cœur net après avoir découvert les travaux de l’artiste américain Bobby Neel Adams qui joue sur la transformation des visages en superposant par exemple des photographies de pères et de fils ou de mères et de filles. Après réflexion, il semblerait que ma soeur et moi partagions effectivement le même patrimoine génétique…

Afin de réaliser ce collage numérique, j’ai tout d’abord sélectionné une photographie de moi-même, puis j’ai demandé à ma petite soeur de faire à son tour un autoportrait en ayant une posture et un visage à peu près similaires à la photographie de départ.  J’ai ensuite assemblé le résultat sur Photoshop puis utilisé une ombre portée pour donner un effet de vieille photographie déchirée. J’ai également légèrement joué sur les contrastes et la luminosité pour que les deux parties du collage se ressemblent un peu plus, tout en gardant volontairement une petite différence de couleur pour permettre de distinguer les deux bouts.

Tiphaine ROBION