Là Haut

1374205_10201573839539712_2141986524_n
(cc) Alison Goizet (20/10/2013)

– Je me demande qui sont ces gens installés dans ces petites cabines. Qui est assez téméraire pour oser se rapprocher autant du ciel ? Est-ce qu’on a l’impression de voler là haut ? Elle soupire puis baisse la tête et la relève à nouveau. Moi qui suis si grande, je me sens toute petite maintenant ! Son sourire est radieux.

– Pourquoi as-tu l’air si heureuse ?

– Je trouve ça drôle… Des gens qui payent pour tourner en rond ! Comme si la vie ne nous offrait pas assez d’opportunités pour ça ! C’est vrai, on passe notre temps à chercher ce qui pourra nous permettre d’atteindre notre but et une fois qu’on l’a, ce n’est jamais suffisant donc on cherche encore ! Au final, c’est perdu d’avance… C’est peut-être la raison pour laquelle ces gens sont là. Ils ont l’impression, pour une fois, d’avoir choisi de perdre.

Et que se passerait-il si la roue s’arrêtait ? Dans ce cas là, je voudrais être au point le plus haut, je me jetterais dans le vide et d’immense, je deviendrais minuscule. Les gens viendraient atour de moi, certains pleureraient et l’un d’entre eux, le plus sage, dirait : ”le manège s’est arrêté. La roue tourne, c’est fini”.

La photographie a été prise à la foire de Bordeaux par le biais d’un smartphone. Les couleurs ont été retouchées afin de donner un aspect nostalgique. On peut observer plusieurs lignes de fuite, notamment à travers les structures de la roue et la barrière sur laquelle la main de la jeune femme est reposée. La tête relevée du modèle incite à regarder vers le haut et renvoie au titre du billet. L’angle de la prise de vue est conçu de manière à donner une dimension assez haute. Pour finir, le format et le cadre rectangulaire renforcent cette idée d’immensité.

Goizet Alison


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.