Poussins en promenade

(cc) Lucile Moyano (19/10/13)
(cc) Lucile Moyano (19/10/13)

Le marché, en voilà des rencontres ! Ici on n’a pas peur de se croiser pour échanger un « bonjour »… Alors que certains arpentent les rues de la grande ville à la recherche de LA bonne photo, je me retire pour ma part à la campagne où les chemins, plus humbles, semblent polis par le temps. Promeneurs et animaux se côtoient et le goudron au grain cahoteux recèle de nombreux trésors. Quatre petites têtes blondes sont de sortie pour accompagner les « grands » au marché. En bons explorateurs, la poussette est vite abandonnée. Oh, des poules ! Observations et commentaires vont de bon train face à ces cages remplies de volatiles.

Je me mis, le temps d’une série de photos, à la place du vendeur de volailles après avoir obtenu l’autorisation des aînés — pas trop parents poules, heureusement pour moi ! Sur le cliché apparaît comme par magie un échelonnage des tailles reflétant celui des âges. Sûrement ce grand blondinet a-t-il capté l’objectif et détourne timidement le regard, prenant une pose adorable parce que si peu naturelle. Les grandes personnes, grâce à un léger recadrage, sont réduites à ces jambes que côtoient sans cesse les enfants et encadrent le cliché de manière rassurante. La mise en noir et blanc permet de mieux cerner l’organisation des sujets mais aussi de faire ressembler cette photo, un brin de nostalgique, à celles de Robert Doisneau. Poules, brins de paille sur le goudron… C’est un peu le passé non ?

Moyano Lucile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.