L’union fait le monde

L'union fait le monde. (cc) Tristan Leyri (20/10/2013)
L’union fait le monde. (cc) Tristan Leyri (20/10/2013)

Faisons un bilan du nombre de fois où l’on a pris le temps de discuter avec quelqu’un dans le  train, où l’on s’est arrêté pour aider un sdf… L’Homme est un animal social, vit en communauté. Nous dépendons des autres qui eux-mêmes dépendent de nous. Mais l’Homme est malin, il a l’esprit vicieux, il pense à son avenir et ne désire pas qu’un élément extérieur  vienne brouiller ses prévisions. Un animal défendant ses provisions. Aux dépens des siens, hélas…  Aujourd’hui encore je m’étonne de voir que la notion de fraternité est tant pris à la légère. Mais je suis surpris aussi de voir certains hommes s’entraider dans toutes sortes de circonstances (dans le cadre de grandes luttes sociales, mais également dans les situations les plus communes), tels des pères tenant la main à leurs enfants.

Je suis sur la terrasse d’un bar, un homme passe et me demande :

— Bonjour, je peux m’assoir là ?

— Heu… Oui allez-y !

Le lendemain je le croise dans un parc, par hasard :

— Bonjour, je peux vous photographier ? Il me reconnait.

— Heu…  Oui, vas-y, pas de problème.

A très petite échelle, cet exemple donne à penser qu’un geste envers autrui est toujours récompensé, d’une manière ou d’une autre. J’ai donc pu prendre ma photo : une sculpture en bois où il est écrit « l’union fait le monde » avec en arrière-plan ce père s’apprêtant à rattraper son fils sur un toboggan.  Contrastes augmentés pour faire ressortir la phrase. Noir et blanc car les couleurs ne collaient pas du tout : Toboggan bleu, phrase couleur bois, l’enfant en rouge…  Franchement laid ! Enfin, des différentes photographies produites, j’ai choisi celle où le garçon commençait la glissade, sourire aux lèvres.

                                                                                                                                                                                                                                                Tristan Leyri