Lutte beyrouthine contre la violence conjugale


C’est lors d’une manifestation organisée un samedi après midi à Beyrouth que j’ai enregistré ces cris d’hommes et de femmes en lutte contre la violence conjugale.
Nous avons marché d’un pas solidaire et déterminé de la rue de Damas au Palais de Justice rue Sami El Solh.
L’ambiance y était exemplaire, un élan de solidarité et d’émotions entre libanais, libanaises, et citoyens de l’Orient.

Elsa Maji



Citer ce billet
elsamaji (2015, 29 mars). Lutte beyrouthine contre la violence conjugale. Carnet d'écriture sensible. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5hc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.