Le voyage en train

Pour mon premier billet photo j’étais allée me perdre à la gare, parce que j’adore les trains. Je voulais tenter d’y capter les sentiments qui m’animent quand je fais des voyages sur des rails. Je n’ai pas précisément réfléchi à la manière dont je voulais construire mon billet son, et encore moins à sa signification. Je savais ce que je voulais en le faisant: quelles musiques utiliser, quels textes à enregistrer, et quelle ambiance créer avec le tout. Je pique des vers à Verlaine, Noailles, Gautier, et Perec; j’emprunte des paroles à Fauve et Grand Corps Malade; des mélodies à Björk, Michel Legrand et à Autistic Machine. Tous ont en commun d’évoquer le train. Je commence donc à monter mes pistes, j’ai l’impression que tout est naturel et se fait tout seul. Le résultat final est assez proche de ce qu’était le premier montage. J’ai l’idée d’utiliser des bruitages de vieilles radios que je place en début et en fin de morceau sur mes pistes, comme des guillemets ou des parenthèses. Ainsi, je me rends compte que le tout est plus fluide avec ce procédé, les pistes s’enchaînent sans trop d’accrocs.

Vers la fin du montage, je réalise que mon bout à bout passe par différents états, chaque morceau évoque différentes choses, tout en étant homogène. En réécoutant plusieurs fois, j’ai l’impression d’avoir raconté une petite histoire, un voyage en train. Il y a un début et une fin, et entre les deux il se passe des choses. Quand on prend un train, on est pas tout à fait la même personne à l’arrivée qu’au départ. On a vieilli certes, mais je trouve que le train provoque une ambiance et un environnement qui peut être propice au questionnement intérieur. On réfléchit, on revit des situations, on prend des décisions dans sa tête, on passe par différents états, avec toujours en fond le ronronnement mécanique du train.

Clémentine Le Roy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.