Brouhaha mélodieux

MarchedesLys

Ma photo, c’est un clown qui joue d’un orgue de Barbarie dans un marché ouvert. Bon, ce sera un billet son assez bruyant. Mon idée c’était de créer l’ambiance sonore d’avant la photo, c’est à dire les bruits du marché, les conversations, les marchands etc. J’ai tout d’abord voulu enregistrer du son au marché des Capucins.  Tout compte fait ça ne rend pas vraiment comme je l’avais espéré, c’est un mélange de voix indistinctes dont aucune ne ressort vraiment. Ce serait quand même mieux si on comprenait au moins quelques phrases. De retour chez moi, je cherche sur Internet des sons de marché, de foule. Je finis par en trouver un bon, puis un deuxième que je superpose et auquel je rajoute ma voix et celles d’amis que j’ai enregistrées. J’y mets ensuite le son d’un orgue de Barbarie qui arrive au milieu de l’extrait sonore, ça y’est, je me rapproche de ce que je cherchais.

Je voulais que ce billet son suive mon parcours. Je passe devant un stand de poissonnerie, je m’y attarde un peu, je mets l’enregistreur près d’une des poissonnières. Il y a une longue foule à ce stand, la voix des acheteurs qui parlent à la poissonnière se mêlent à celles des autres clients. Après la transaction je continu mon chemin et me laisse guider par une musique. Je m’en approche et aperçoit un clown qui joue de l’orgue de Barbarie. Il est seul, il a l’air de s’ennuyer. Malgré le son puissant qui sort de cette inhabituel instrument personne ne semble vouloir s’attarder. Je continu mon chemin, la mélodie se perd vite dans le brouhaha ambiant du grand marché de la place des Lys.

Marion Souquet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *