Jungle urbaine

Image001

Je suis partie d’une histoire de harcèlement de rue dont j’avais été témoin. L’histoire d’une jeune fille en ciré jaune, croisée il y a quelques mois, dont je parlais dans mon billet The Cigarette Duet. J’avais eu l’impression de faire mon devoir, en prenant cinq minutes ma plume féministe pour témoigner — à mon échelle — sur ces histoires de rues.

Cette fois-ci, il a fallu aller plus loin, et loin de moi l’envie de faire passer un message moralisateur, je propose ce conte moderne comme un manifeste contre le sexisme ordinaire. Une femme sur quatre a peur dans la rue, une sur cinq se fait injurier au moins une fois par an. Les anecdotes relatées dans ces deux minutes sonores sont tirées d’expériences vécues par mes amies et moi-même. Marques laissées, remarques encaissées. Quelque chose d’assez personnel en fin de compte, mais qui fera écho, j’en suis convaincue, à beaucoup d’autres femmes. Les bruits des pas rythment des mots que j’ai voulu percutants, les voix se mêlent, des battements de coeur surgissent, j’ai eu l’envie de construire une ambiance inquiétante. Dans cette jungle urbaine, être femme, c’est être proie.

Adélaïde Michel


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *