Présence

(cc) JulieT (06/12/14)
(cc) JulieT (06/12/14)

 

Je me rends compte maintenant, alors que le temps de refaire une photo me manque, que j’ai mal compris les consignes : reflets, atelier de travail : éviter le Photoshop, etc. Cela m’a totalement bloqué! J’avais beaucoup d’idée de photos pour ce cours sur le conceptuel mais aucun ne convenait aux consignes données. Et puis je vois les photos de mes collègues, je me rends compte que je me suis enfermé moi-même dans des consignes que j’ai trop pris à la lettre et qui m’ont ôter toute envie de faire ce billet.

Je voulais illustrer que toute personne laisse une trace derrière son passage. L’installation était bien trop compliquée et je n’avais pas ce qui me fallait. Alors le concept et l’idée ont dérivé. J’ai repensé à mon enfance où j’ai acquis la certitude qu’ouvrir un livre, c’était ouvrir un monde, une émotion. Alors j’ai pris mon livre du moment, je me suis assise sur mon lit. Le bleu et les motifs font penser à la mer dans laquelle on se noie. Et derrière moi apparaît l’émotion du livre : la peur, l’angoisse. Cette présence noire sans contour qui passe au-dessus des coussins et qui comme le visage est floue : elle en vient, elle y va, chacun choisis.

Ce billet ne comporte ainsi pas toutes les informations du système de prise de vue, car il est très simple. A la réflexion une série sur la présence de l’imaginaire pourrait être intéressante mais prise seule cette photo apporte peu.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.