Lucy

ElsaMaji (15/11/14) cc
(cc) ElsaMaji (15/11/14)

Catherine, Panthera, Michaelangelo, Mia Wallace et Jeff Lebowski prennent tranquillement l’apéritif dans le salon, une belle image à saisir. Changement de plan, direction la cuisine. Une fan de Johnny cherche ses aïeules. Clic clac. Une lumière m’interpelle sur la gauche. C’est jubilatoire, une scène comme je les aime s’offre à moi… Ces scènes qui permettent de saisir un instants de vérité, cet instant qui n’est ni prévu ni prévisible. Lilou replace sa perruque avec une attention particulière, elle parait si concentrée, si sincère que je ne pense qu’à une seule chose, capturer cette belle expression qu’elle renvoie dans le miroir.

Je ne souhaite ni la brusquer ni la rendre mal à l’aise avec un 50mm pointé sur son visage.   Il n’était pas question de prendre une photographie sans qu’elle ne soit au courant; tout d’abord parce que je n’avais pas qu’une photographie à prendre mais une série, mais ensuite parce qu’elle m’importait en tant que sujet. Je décide de ne pas dépasser le seuil de la salle de bain pour ne pas la perturber dans son élément. Je lui parle rapidement et jovialement afin de la motiver pour la photographie. Je lui propose de continuer son action, Lilou était plutôt réceptive. Elle donnait impression de se moquer complètement de l’appareil photo et du fait d’être photographiée, l’expression de son visage n’avait pas changée depuis tout à l’heure. Lilou était plus obnubilée par son personnage que par son image. Je me place donc derrière elle, toujours sans dépasser le seuil de la porte, je fais la mise au point sur son image, tout en  gardant au premier plan sa  chevelure rousse, clic clac.

C’est dimanche soir, affalés sur le canapé, que l’on découvre cette série de photographies. Je ne connaissais pas cette femme, Arnaud vaguement. Un prénom lui revient, c’est Lucy. Je choisi cette photo, pour les mêmes raisons, cette femme a une aura qui m’interpelle. Esthétiquement, j’ai été attiré par la couleur vive et effacée du premier plan qui prend la majeure partie de la photographie. Mais également par le reflet plus net dans le miroir.

Elsa Maji


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *