Debout, traits verticaux!

(cc) Julie T. 15/03/2014
Debout, traits verticaux! (cc) Julie T. (15/03/2014)

Pour ce collage, je souhaitais prendre un portrait déjà coloré à la base, pour en faire ressortir les couleurs. Après avoir observé différentes techniques de collage d’artistes, j’ai essayé de trouver une technique inexistante, ou plutôt que je n’ai pas trouvée chez ces artistes. Le but n’était donc pas de tenter de faire la même chose, mais plutôt de créer une « nouveauté ». Une fois le travail terminé, j’ai recherché des collages qui auraient été faits ainsi : cela est confirmé, je n’ai donc rien inventé ! Outre l’idée que cela rappelle des portraits découpés de façon verticale en prenant différents visages de personnes pour n’en constituer qu’un (ce qui m’a sans doute inspirée inconsciemment), il existe bien des collages d’artistes qui utilisent la verticalité, pour autre chose que la recomposition de visage. Jelly Roll Race a opté pour cette technique dans une de ses œuvres abstraites. Cette technique verticale peut également rappeler les tableaux triptyques, développés aux XIIème et XIIIème siècles.

Le collage a alors été fait avec une « charte graphique » de lignes verticales. Après avoir trouvé une demi-douzaine de magazines, j’ai sélectionné des pages avec des couleurs dont j’allais avoir besoin. Les couleurs ont été respectées hormis la jupe, pour laquelle j’ai utilisé des bouts de magazines désunis. La quasi totalité du reste du collage comporte des morceaux de papier unis. Pour chaque élément (les cheveux, le visage, le tee-shirt, la verdure, les pierres), j’ai utilisé deux à trois couleurs différentes et proches de façon à créer un dégradé de couleurs. Alors, debout traits verticaux!

Julie T.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.