Organisme Photographiquement Modifié

Mon expérience des photographies intégrées dans mon corps, cela nous donne ma nouvelle identité visuelle : un organisme photographiquement modifié. Dans cet organisme transformé, nous retrouvons l’intégration de cellules photographiques qui permettent un bon fonctionnement de ce nouveau corps. Notamment grâce à l’intégration d’un ADN photo-génétique qui contient des informations, des émotions et des expériences photographiques à jamais intégré dans cet organisme, une mutation visuelle qui a pour fonction principale de stocker l’information photographique dans un corps humain. Il contient trois nouveaux gènes visuels dont un est appelé « Le syndicat a pris des couleurs », l’autre « Ganesh : instant immortalisé » puis le dernier « Seul au milieu de Monopolis ».  Ce mélange nous donne un organisme photo-transgénique.

Cette photographie est ma définition personnelle de l’expérience visuelle. Elle représente toute une expérience personnelle de mon rapport à l’image et à la photographie. Dans ce corps sont représentées les trois anciennes photographies de mes précédents billets. J’ai voulu les incarner dans mon corps, car finalement, chaque photo est une part de nous, de nos pensées et de nos sentiments. C’est cette expérience qui me mène à modifier mon organisme tout entier pour ne faire plus qu’un avec la photographie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.