Second Road

contenu indisponible

Pour réaliser cette vidéo «expérimentale», j’ai voulu filmer le point de vue d’un conducteur. Pour ce faire, j’ai utilisé un iPhone fixé au pare-brise grâce à un support à ventouse. Ce support étant bas de gamme, de fortes vibrations sont apparues. Face à mon envie de dégrader la vidéo par la suite, je me suis servi de ce « problème ». J’ai filmé à deux moments différents, de nuit et de jour, sans vraiment savoir ce que j’allais monter. J’ai ensuite utilisé une application de l’iPhone pour détériorer l’image et donner l’impression d’une vidéo 8mm. J’ai importé les rushs et fait le montage sur Adobe Première Pro. Tout en alternant des plans de jour et de nuit, j’ai cherché à créer une continuité en faisant des raccords gardant la trajectoire de la route ou en faisant coïncider avec un croisement de voiture.

En observant le résultat, cela m’a fait pensé à un parallèle entre une routine (le jour) et une envie d’ailleurs (la nuit). N’ayant pas fait attention au son à l’enregistrement, voulant surtout travailler l’image et ajouter une musique par la suite, j’ai écouté le résultat après avoir fait mon montage par rapport à l’image. Il s’avère que le hasard des sons présents à l’enregistrement apportent à cette idée de dualité entre le jour et la nuit, les musiques de nuit évoquant pour moi plus une idée d’aventure et de « road trip ». Les raccords cut à l’image étant suivis par des coupures sonores nettes, cela me donne l’impression d’une réalité opposée à une envie.

Sylvestre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.