« Satisfaction garantie » – séquence 3a : L’arrivée de l’humanoïde

Résumé de la séquence :

L’instant choisi dans la nouvelle d’Isaac Asimov correspond à l’arrivée du robot, Tony, chez Monsieur et Madame Belmont. Le Docteur Calvin explique alors le but de l’expérience, décrivant notamment toutes les caractéristiques de cette machine aux traits humains. La séquence est surtout marquée par le mécontentement de Claire Belmont, n’ayant pas vraiment envie de voir ce robot « débarquer » dans sa vie. Cet aspect doit donc ressortir de manière évidente à travers les vignettes, sur les conversations impliquant le docteur Calvin et son mari Larry Belmont. La description du robot occupe également une bonne partie de l’extrait, notamment via le fonctionnement de son cerveau.

L'arrivée de l'humanoïde (cc) Vincent Duquennoy (09/02/14)
L’arrivée de l’humanoïde (cc) Vincent Duquennoy (09/02/14)

Les vignettes ont donc été organisées de la manière suivante : tout d’abord, la conversation entre le Docteur et Claire, qui détourne le regard avec les lèvres pincées, pour exprimer sa frustration.

Ensuite, nous avons le robot seul, ce qui correspond à sa caractérisation, illustrée par toute une série de ligne en arrière – le plan rappelle ainsi graphiquement des circuits imprimés. Le schéma en haut à droite représente son cerveau, illustré par des pièces et les chiffres 0 et 1, pour le système binaire. Pour son visage, l’inspiration provient du personnage de Jude Law dans le film « A.I. Intelligence Artificielle », dans lequel il interprète un androïde. Le dessin évoque « ses cheveux noirs, lisses et polis » et « sa peau olivâtre ».

Enfin, pour la dernière vignette, il fallait représenter le même visage pour Claire, écoutant son mari lui parler, avec le robot en arrière-plan, afin de symboliser le fait que ce dernier fasse désormais partie intégrante de la maison.

Vincent DUQUENNOY


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.