« Satisfaction garantie » – séquence 14b

Elle saisit le récepteur, dit délicatement : «Oui?»
Une courte pause, un autre « oui», ensuite une pause beaucoup plus longue, un commencement d’objection qui s’éteignit promptement, une nouvelle pause, puis un «oui» très humble, et le récepteur reprit sa place sur son berceau. 

– Si Madame veut bien me suivre, dit-il d’un air offensé et distant, je m’efforcerai de lui fournir ce qu’elle demande.
– Une seconde. (Claire se précipita de nouveau au téléphone, forma un numéro sur le cadran)
Allô, Tony, je ne sais pas ce que vous avez dit, mais vous avez obtenu des résultats, Merci. Vous êtes un…(Elle chercha le mot approprié, ne le trouva pas et termina par un petit cri de souris) … un… un chou!
Lorsqu’elle reposa le récepteur, elle se trouva nez à nez avec Gladys Claffern. Une Gladys Claffern légèrement amusée et, il faut le dire, quelque peu suffoquée, qui la regardait, le visage légèrement tiré sur le côté.
– Madame Belmont?
Aussitôt Claire eut l’impression qu’elle se vidait de son sang. Elle ne put que hocher stupidement la tête, comme une marionnette.
Gladys sourit avec une insolence indéfinissable :
– Tiens, je ne savais pas que vous vous fournissez ici?
On eût dit que, de ce fait, le magasin s’était définitivement déshonore.
– Je n’y viens pas très souvent, dit Claire avec humilité.
– On dirait que vous avez quelque peu modifié votre coiffure?… Elle a quelque chose de bizarre… J’espère que vous excuserez mon indiscrétion, mais j’avais l’impression que le prénom de votre mari était Lawrence? Non, je ne me trompe pas, c’est bien Lawrence.
Claire serra les dents, mais il lui fallait donner des explications. Elle ne pouvait s’en dispenser :
– Tony est un ami de mon mari. Il a bien voulu me conseiller dans le choix de quelques articles.
– Je comprends. Et je donnerais ma main à couper que c’est un chou.
Sur ce trait elle quitta le magasin, entraînant dans son sillage la lumière et la chaleur du monde.

"Satisfaction garantie" - séquence 14b (cc) Sylvain Rio (12/02/2014)
« Satisfaction garantie » – séquence 14b (cc) Sylvestre (12/02/2014)

Pour adapter la nouvelle Satisfaction garantie d’Isaac Asimov en film, passons par le story-board. Publiée en 1951, la vision du futur que l’on trouve dans le texte n’est plus la même aujourd’hui, des modifications ont donc été inévitables. Dans cet extrait, Claire fait face à sa rivale, Gladys. J’ai donc voulu insister sur cette volonté de Gladys de vouloir prendre le dessus, d’être la meilleure. Ce travail s’est fait en lien avec la scène d’entrée dans le magasin afin que l’ensemble reste cohérent.

Ayant lu ces derniers jours un article sur les « écrans du futur », j’ai décidé de m’en inspirer en créant un smartphone incurvé. Les vêtements des personnages sont eux inspirés d’uniformes. Pour souligner le rapport entre les différents personnages, j’ai utilisé différentes échelles de plans. Gladys est filmée de façon à la rendre physiquement imposante (elle est au 1er plan et Claire, au second, se trouve filmée en plongée), ainsi Claire semble avoir un espace « parasité » par Gladys. Les mouvements, représentés par les flèches par exemple, sont là pour rendre la séquence dynamique malgré le faible nombre de plans. Par ces indications de jeu, le tableau et les annotations techniques à droite, j’ai fait en sorte que ce story-board soit un vrai document de travail.

Sylvestre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.