Saractuelle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Saractuelle. (cc) Sarah Vasseur (26/01/2014)

Où est notre vrai visage dans ce tumulte de stimulations extérieures ? Dans le tourbillon des distractions du monde actuel, à quel moment pouvons nous regarder réellement ? Nous nous hypnotisons mutuellement, à coup d’images, à coup de divertissements, si bien que nos vrais visages semblent bien pâles. Est-ce-que nous nous connaissons réellement en dedans, en dessous, par delà tous ces amas d’informations psychédéliques ?

Il semblerait que le regard prenne une place essentielle dans le chemin qui nous ramène à nous et aux autres. Les yeux de l’autre sont parfois le miroir où je vois danser ma vie, et malgré les visages défaits, les cerveaux consumés par les technologies lancinantes, les yeux, eux, sont toujours rayonnants. Ils émettent toujours une force centrale. C’est un regard conscient et acéré posé sur la vie. Tout cela explique les choix de ce collage.

Sarah VASSEUR


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.