Love and be loved

« La vérité sort de la bouche des enfants ». Les phrases les plus simples, les plus vraies et les plus spontanées sont bien souvent formulées par les enfants qui nous entourent remplissant ainsi les petits carnets noir dans lesquels nous notons nos meilleurs souvenirs. Lorsque nous, adultes, n’osons parfois pas mettre des mots sur les sentiments que nous ressentons, les enfants eux parviennent à nous toucher en soulevant les aspects réels d’un sentiment qui nous dévore, l’amour. J’ai décidé pour ce billet de retracer l’histoire d’une romance, des prémices à la situation finale. Ponctuée par les voix des enfants, cette écriture sonore nous démontrera que finalement, tout n’est qu’un éternel recommencement.

All you need is love. Ce texte écrit en 1967 par John Lennon et repris un nombre incalculable de fois, illustre parfaitement l’état d’esprit dans lequel se trouvent deux êtres qui s’aiment. Ainsi, j’ai choisi de greffer, la romance, l’histoire que j’ai voulu raconter, à cette chanson. Tout au long des notes, l’histoire va se tracer. Au départ l’être se trouve dans une coquille vide. Représenté par le son continu de l’électrocardiogramme, il est presque mort. Lorsqu’un jour, à la suite d’une rencontre, il s’éveille. Les premiers temps tout est rose, « c’est comme si on avait une flèche dans le coeur ». Puis plus tard, le sentiment s’essouffle, l’être souffre, « c’est comme si on avait une flèche dans le coeur ». Face à la rupture, la souffrance prend le dessus, le souffle est coupé, la vie n’a plus de sens. Jusqu’au jour où l’amour d’une tierce personne, une mère, un frère, une amie, va être ressenti comme une bouffée d’air qui aidera à panser les blessures et petit à petit oublier la douleur.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.