Pensées musicales du matin

Matin, fin de la nuit, période où l’on passe de l’ombre à la lumière, avec la peur du nouveau jour qui s’annonce de par son lot de galères,  une humeur « cafarde » à rebrousse-poil, à l’idée des embouteillages, des transports en communs bondés… C’est alors que survient le « réveil-clarté » : l’humeur s’adoucit au fil des actes-rituels : le petit déjeuner, en passant par le  brossage des dents, l’habillage…

Pour représenter l’état général de la personne, différents styles de musiques viennent s’enchaîner, pour radoucir l’ambiance petit à petit : le métal symbolise l’attitude encore somnolente et tourmentée,  le stress de la journée qui l’attend, ainsi que l’envie de rester au lit. Le rock ainsi que le folk donnent de la motivation pour se préparer: de l’optimisme, de l’énergie positive, que l’on symbolise en musique par des gammes majeures. Pour finir, on retrouve toute la douceur de la musique classique avec Edvard Grieg et son œuvre « Au Matin », présente dans de nombreux dessins animés, qui à l’origine, représentait un lever de soleil dans la pièce de théâtre « Peer Gynt » d’Henrik Klausen. Avec la personne qui s’émerveille devant des chants d’oiseaux, cette œuvre donne un sentiment d’apaisement et de sérénité, pour conclure le montage de manière ironique, car au final, il n’y a pas de remède miracle pour se réveiller, il faut juste laisser faire le temps, et comme dirait le poète Gilles Vigneault : « Le matin, c’est la plus belle image du monde… On devrait l’encadrer ! ».

Vincent DUQUENNOY


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.