Il était une fois une enveloppe…

Billet 6

Faire un billet, c’est toujours une grande histoire. On sait où elle commence mais on ne sait jamais comment elle se termine ni où elle nous conduit. Mélanger trois photos que j’avais prises pour en faire un objet non identifiable, tel était l’enjeu. On m’a soufflé une idée qui, romantique comme je suis, m’a séduite : faire un collage avec ces trois photos de sorte à fabriquer une enveloppe que j’enverrais à mon adresse personnelle. La question étant la suivante : quelle transformation aura subi ce bout de papier, deviendra-t-il une « œuvre d’art » ? Je n’avais cependant pas pensé au fait que cette enveloppe ne puisse point arriver !

J’ai donc décidé d’imprimer mes trois photos en noir et blanc et je les ai découpées de sorte à fabriquer une enveloppe type A4 pliée en trois. J’ai écris mon adresse en vert, j’ai collé un timbre blanc et rouge, puis au dos, j’ai apposé un sceau de cire. Après quelques péripéties, la lettre est arrivée à destination. Quelles transformations avait-elle subies ? Et bien, en haut le cachet de la poste « La poste France » suivi de chiffres, des vagues sur le timbre et en bas des petits traits orange. Au dos, mon cachet de cire avait disparu ! (sous le joug des machines). J’ai ouvert cette enveloppe de sorte à lui donner un format A4 et j’ai colorié en noir l’espace dans lequel j’avais écrit mon adresse. J’y ai vu comme un bustier de femme en haut de la feuille et comme un caleçon d’homme en bas ! Aurais-je fantasmé une « oeuvre d’art » ?!!

Julie Morales