Un matin de rêve

Le matin ? Une thématique, celle du rêve, de la perception altérée du monde extérieur. Les sensations, les sentiments, tout est flou, lointain. Les sons se mélangent, l’atmosphère est oppressante. Réalité ou fiction ? La frontière n’est jamais si mince que dans nos chimères. Ce sont ces trois minutes, parfois tant redoutées qui, en brisant le cocon utérin des songes, marquent le passage du noir à la couleur et font disparaitre nos plus sombres démons. Cette production artistique, volontairement tragique a pour vocation de vous replonger dans votre pire cauchemar, mais aussi de rappeler que le matin n’est pas toujours le moment le plus pernicieux de la journée. De Shakespeare à Dali, l’artiste a souvent servi la tragédie, mais la tragédie a également souvent servi l’artiste. A mon avis, c’est seulement lors du pire, que l’on trouve l’aptitude à donner le meilleur.

Du grincement d’une fourchette sur une caisse à outils, en passant par l’écrasement d’une bande de cassette vidéo, divers objets ont été nécessaires à l’enregistrement de cette séquence. Le bruit du train marque le départ du voyage et les infra basses compriment la pensée de  l’auditeur. L’orage ainsi que le crépitement du feu sont les composantes d’une ambiance rassurante, qui se confond peu à peu dans l’inconscient de celui qui rêve. La gradation de la goutte d’eau nous mène progressivement à la sonnerie qui inhibe nos peurs de la nuit.  Au-delà de raconter un cauchemar, j’ai voulu vous céder ma place de conteur ; le pire des rêves révèle peut être la quintessence du réveil.

 

Dorian D.


Une réflexion au sujet de « Un matin de rêve »

  1. quelle atmosphère ! même si tu n’y avais pas mis de paroles, un scénario angoissant se déroule en nous immédiatement. En 3 minutes, jolie performance !
    C’est délirant à souhait.
    J’Aime beaucoup 🙂
    Et tu as du beaucoup t’amuser !
    On prend bien la mesure de l’importance des sons, des notes de musique et du rythme qui créent l’ambiance, donnent du relief et de l’émotions aux images.
    Je t’embrasse et hasta luego 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *